Daily Market Reviews

 

Heure (GMT) Devise Événement Précédent Prévision
02:00 CNY Production industrielle (annuel) 6,50% 6,40%
08:30 GBP Indice du salaire moyen 2,40% 2,40%
08:30 GBP Évolution du nombre de demandeurs d’emplois 19.400

 

12.500

 

08:30 GBP Taux de chômage 4,60% 4,60%
12:30 USD Indice des prix à la consommation (mensuel) 0,20% 0,20%
12:30 USD Indice des prix à la consommation, hors alimentation et énergie (mensuel) 0,10% 0,20%
12:30 USD Ventes au détail, hors automobiles (mensuel) 0,30% 0,20%
12:30 USD Ventes au détail (mensuel) 0,40% 0,10%
14:30 USD Stocks de pétrole brut 3.3 millions
18:00 USD Prévisions économiques du FOMC
18:00 USD Déclaration du FOMC
18:00 USD Décision sur les taux d’intérêt <1,00% <1,25%
18:30 USD Conférence de presse du FOMC

 

 

Commentaire général

 

Les marchés asiatiques ont démarré la journée de mardi à l’équilibre après une deuxième séance consécutive de pertes sur Wall Street, mais les investisseurs de la région ont rapidement mis de côté les inquiétudes entourant le secteur technologique et ont poussé les marchés locaux à la hausse. Le S&P/ASX 200 australien a signé la meilleure performance de la région en engrangeant 1,67%, aidé par les gains du secteur bancaire. Le Shanghai Composite de Chine continentale s’est octroyé 0,46% dans l’attente d’indicateurs clés mercredi, tandis que le Hang Seng de Hong Kong a grimpé de 0,56%. Le Nikkei japonais a contré la tendance générale à la hausse en cédant 0,05% sur la journée, même s’il a fermé au-dessus de ses plus bas de la séance. En Corée du Sud, le Kospi s’est octroyé 0,71%, après avoir signé sa plus forte baisse journalière en trois mois, alors que le Straits Times de Singapour a pris 0,28%. Les marchés européens ont fermé en nette hausse, alors que les valeurs technologiques ont rebondi après deux séances de retraits. Le Stoxx Europe 600 a gagné 0,55%, le DAX allemand s’est octroyé 0,59% et le CAC 40 français a pris 0,40%. Le FTSE de Londres a perdu 0,15%, signant ainsi sa cinquième séance consécutive dans le rouge, alors que les inquiétudes politiques persistent et que la livre sterling s’est nettement appréciée. Les marchés américains ont fermé en nette hausse mardi, aidés par un rebond des valeurs technologiques, avec le S&P 500 et le Dow à de nouveaux seuils historiques. À la clôture, le S&P 500 avait pris 0,45%, le Dow avait gagné 0,44% et le Nasdaq avait grimpé de 0,73%.

 

 

FOREX

EUR – L’euro a légèrement avancé face au dollar US et au yen mardi, mais il a nettement reculé face à la livre sterling qui a commencé à se rétablir.

 

GBP – La livre sterling s’est nettement appréciée face aux autres devises majeures mardi, malgré la persistance des inquiétudes politiques au Royaume-Uni.

 

USD – Le dollar US a légèrement avancé contre le yen mardi, mais il a cédé du terrain face à l’euro et à la livre sterling malgré les attentes générales de relèvement des taux d’intérêt aux États-Unis à la fin de la réunion de deux jours de la Réserve fédérale mercredi.

 

JPY – Avec la diminution des incertitudes géopolitiques, la demande de valeurs-refuge telles que le yen a elle aussi baissé, ce qui a poussé la monnaie japonaise dans le rouge face aux autres devises majeures mardi.

 

TRY – La lire a cédé du terrain face à la livre sterling mardi, alors que la monnaie britannique s’est globalement appréciée. Face aux autres devises majeures, la lire était quasiment à l’équilibre, après avoir oscillé dans une fourchette de trading serrée tout au long de la séance.

 

RUB – Le rouble a subi des mouvements volatils et a fermé en hausse face au yen et au dollar US, mais en baisse contre la livre sterling et à l’équilibre face à l’euro.

 

Matières premières

Métaux – Les métaux précieux ont cédé du terrain pour une cinquième séance consécutive, alors que les traders tablent sur l’annonce par la Réserve fédérale d’un relèvement des taux d’intérêt mercredi. L’or pour livraison en août a lâché 3,00$ ou 0,3% pour s’établir à 1.265,89$ l’once. L’argent pour livraison en juillet a perdu 0,163$ ou environ 1% pour se placer à 16,78$ l’once.

 

Pétrole – Le brut a avancé pour une troisième séance consécutive mardi, alors que les traders tablent sur une baisse des stocks de pétrole aux États-Unis la semaine dernière. Le pétrole WTI pour livraison en juillet a pris 0,38$ ou 0,8% pour finir à 46,46$ le baril.

 

 

Indices

 

S&P500 – Le S&P semblait vouloir rester à l’équilibre ce matin, mais il a ensuite regagné du terrain, alors que les valeurs technologiques ont commencé à se rétablir. L’indice a continué d’avancer pendant l’après-midi et a fermé sur un rebond de 0,45%.

 

DAX – Le DAX a grimpé à l’ouverture, puis il a évolué dans une fourchette de trading serrée pendant le reste de la journée, aidé par le rétablissement du secteur technologique. L’indice a ensuite effacé une partie de ses gains en fin de séance, mais il a quand-même engrangé 0,59% sur la journée.

 

Nikkei – Le Nikkei a ouvert dans le rouge mais, en milieu de matinée, il s’était rétabli et placé en territoire positif, alors que les investisseurs ont ignoré les pertes engrangées pendant la nuit par le secteur technologique. La progression du Nikkei a toutefois été de courte durée puisqu’il s’était replacé dans le rouge à la pause-déjeuner. L’indice a ensuite évolué sans direction et dans une fourchette de trading serrée pendant le reste de la journée pour fermer sur une toute petite baisse de 0,05%.

 

 

Actions

British Petroleum – Les actions du géant pétrolier continuent d’évoluer dans une fourchette limitée, avec un plus bas à 33$ et un plus haut près de 38$ depuis 12 mois. Le retrait du cours du pétrole n’a pas aidé et les actions BP ont fermé à 36,03$ mardi. Compte-tenu de leur évolution actuelle, nous pensons qu’elles vont stagner autour de 33$. Si jamais elles passaient en-dessous de ce seuil, nous commencerions à devenir plus baissiers sur ces actions – mais nous pensons qu’il y a un plancher à 29$. Ce plancher ne pourra être rompu que si le cours du pétrole retombait en-dessous de 40$ le baril pour y rester. Mais il y a peu de chances que cela se produise, compte-tenu de la récente évolution du marché du pétrole brut.

Calendrier économique du 14 juin 2017